Les types de parquets

Les types de parquets

Après quelques années, les maisons et appartements prennent aussi de l’âge et vieillissent par le temps. La présence des petites moisissures et les fissures au sol ou sur le mur font ressentir que la maison a besoin d’être réhabilitée et décorée. En effet, la décoration d’intérieure ne s’applique pas seulement à la coloration des papiers peints, ni, aux remplacements des meubles par de nouveaux mobiliers chics et tendances. Le parquet fait également partie des accessoires de décoration afin de donner une nouvelle jeunesse à la maison familiale. Quels sont alors les types de parquets en vogue ? Et quel est le choix de parquet adapté aux maisons et appartements ?

Les différents types de parquets

Le parquet figure parmi les revêtements de sol les plus appréciés par de nombreux propriétaires de maisons modernes et traditionnelles. Il existe dans ce cadre plusieurs types de parquets sur le marché. Le choix du parquet dépend alors du goût, mais également du budget de chaque ménage.

Le type de parquet le plus prisé est le parquet stratifié pour son rapport qualité/prix abordable à une famille modeste. Ensuite, le parquet flottant clipsable qui possède deux caractéristiques : un parquet flottant à poser sans colle et un parquet clipsable dont les lames s’emboîtent les unes dans les autres.

Pour un choix de parquet plus durable, le parquet massif composé à 100 % d’essence de bois peut durer plusieurs dizaines d’années. Par contre, le parquet contrecollé composé de 3 épaisseurs de couches de bois est moins cher que le parquet massif.

Quant au parquet extérieur, les lames de terrasse en bois ou en composite permettent d’embellir les dehors de la maison en ayant une caractéristique durable face aux agressions extérieures.

Quel parquet choisir ?

Le choix de parquet repose sur les avantages que procure chaque type de parquets avec leurs inconvénients. Le parquet massif résiste à l’humidité, possède une grande isolation sonore et thermique, seulement, il est complexe à poser, et coûte plus cher. Quant au parquet contrecollé, son emboîtement est pratique et peut être posé rapidement. Cependant, ce dernier est moins durable que le massif.

D’un autre côté, le parquet clipsable est simple à poser et sa lame est facilement remplaçable. Et pour le parquet stratifié, ce dernier présente plusieurs atouts, car c’est un revêtement de sol qui ne se raye pas et ne se tache que très rarement. Il est alors facile à entretenir et moins sensible à l’usure. Toutefois, ce type de parquet est bruyant et ne convient pas aux pièces humides.
Facile à poser ou entièrement en bois ; durable ou moins cher, autant de choix que de modèles proposés selon les goûts et le pouvoir d’achat de chacun ! N’hésitez pas à trouver le professionnel adéquat pour votre travail de rénovation de parquets, en consultant l’annuaire du site.

Pour en savoir plus:

Articles en relation