Ce qu’il faut savoir sur la parquet flottant

Ce qu'il faut savoir sur la parquet flottant

Vous voulez changer vos revêtements de sol intérieurs et avez décidé de mettre du parquet flottant ? Pour en savoir plus sur ce type de revêtement et connaître ses différentes caractéristiques, suivez le guide.

Depuis les années 1990, ce plancher d’ornement s’impose dans la plupart des habitats grâce à ses nombreux avantages :

  • facilité de pose ;
  • vitesse de pose ;
  • coût attractif.

Ce revêtement s’installe très facilement et ne demande pas de compétences poussées en bricolage. Un particulier peut aisément en mettre chez lui. De plus, son installation ne requiert pas beaucoup de matériel : quelques outils tels qu’un marteau, une scie et une cale suffisent.

Un parquet flottant est maintenu au sol grâce à son poids. Pour bien attacher les lames, il suffit juste de les clipser entre elles dans les rainures dédies à cet effet.
Poser un parquet flottant ne prend pas beaucoup de temps. Par exemple, pour une pièce d’environ 10 m², il suffira d’une demi-journée pour achever les travaux. La mise en place des parquets massifs avec de la colle ou des clous sera plus longue.

Mettre un parquet flottant vous permettra d’économiser de précieux euros car vous pouvez l’installer vous-même, sans avoir à payer pour faire intervenir un professionnel.

Quels sont les types de parquet ?

Les fabricants ont créé différentes sortes de parquets pour satisfaire les goûts et les envies des particuliers. Il existe des planchers qui imitent la pierre à la perfection (grès, ardoise…) et d’autres le bois dit précieux.

Parmi les différents revêtements, on distingue les planchers :

  • stratifiés ;
  • massifs ;
  • contrecollés.

Les lames stratifiées sont réalisées à partir de matériaux composites destinées à imiter le bois. C’est un parquet peu onéreux mais également peu résistant. En effet, il se casse facilement et le problème est qu’il ne peut être réparé.

Le type de parquet massif est réalisé entièrement en bois. C’est un parquet très robuste dont les lames peuvent être changées si elles sont abîmées.

Le modèle contrecollé est une synthèse des deux précédents parquets. Il est réalisé à partir de 3 couches placées les unes au-dessus des autres. Mais seule la couche en surface est en bois. Il durera plus longtemps que le parquet stratifié et peut être poncé pour être remis en état.

Concernant l’entretien, une serpillière ou un chiffon humide suffiront à nettoyer le parquet. Veillez à ne pas mettre trop d’eau sous peine de voir les lames se déformer.
Pour obtenir plus d’informations sur le parquet flottant, consultez l’annuaire du site pour trouver un professionnel qualifié.

Pour en savoir plus

Articles en relation