Parquet avec pose flottante collée

Parquet avec pose flottante collée

Parmi les types de pose de parquet, la méthode de pose traditionnelle de parquet flottant collé consiste à assembler un système de lames comportant des rainures et des languettes, et les fixer entre elles à l’aide d’une colle. Voici comment procéder pour un parquet avec pose flottante collée.

Une pose collée qui a des propriétés acoustiques

Si vous désirez augmenter les propriétés acoustiques de votre plancher flottant, en optant pour une pose collée, vous réduirez considérablement le bruit.

Cette méthode n’est toutefois pas à la portée des bricoleurs en herbe. Lorsqu’il s’agit de recouvrir une grande surface, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Avec la pose collée, il faut également allouer un temps de séchage d’un minimum de 24 heures. Ce laps de temps permet d’exploiter pleinement le pouvoir adhésif de la colle. Une fois le travail complété, n’entreposez pas dessus des lames de parquet non utilisées, mais laissez plutôt reposer la surface de votre nouveau revêtement de sol sans aucun encombrement, ni marcher dessus.

La méthode de pose flottante collée

Positionnez les lames de parquet en parallèle à la longueur de la pièce de même que dans le même sens d’entrée de la lumière naturelle.

Avant de procéder à la pose des lames, déroulez sur votre support plan et sec une sous-couche isolante comportant du polyane. Laissez les lés remonter jusqu’au pied des plinthes et scotchez les morceaux entre eux d’un bout à l’autre de la surface pour qu’ils demeurent solidement en place.

  • Commencez le travail de la pose par un angle de la pièce, en déposant une rainure contre le mur.
  • Le bord supérieur des languettes doit être encollé soigneusement sur toute leur longueur. Pour ce faire, utilisez un produit de colle aqueuse vinylique.
  • Afin de respecter le jeu de dilatation, disposez des cales en périphérie.
  • Ensuite, procédez à la pose de la deuxième rangée en insérant la chute de la lame dans la rangée précédente.
  • La chute doit correspondre au minimum à 2 fois la largeur de la lame. La méthode procède de cette manière dans un but esthétique.
  • Dès que vous apercevez des traces de colle, nettoyez aussitôt les surplus avec une éponge ou un chiffon légèrement humidifié.
  • Pour ne pas abîmer les lames quand vous procédez à l’emboîtement, utilisez un martyr.
  • Lorsque vous arrivez à la dernière rangée, découpez les lames pour qu’elles correspondent à la longueur désirée. Ne négligez pas de calculer l’espace pour le jeu de dilatation.
  • Après avoir couvert toute la surface avec le revêtement, camouflez les joints de dilatation à l’aide de divers accessoires, tels que des barres de seuil, ronds de radiateurs et plinthes.

Pour des travaux impeccables de parquet avec pose flottante collée, demandez l’aide d’un professionnel, que vous repérerez aisément grâce à l’annuaire de notre site.

Pour en savoir plus

Articles en relation