Choisir le bois exotique pour son parquet

Choisir le bois exotique pour son parquet

Le référentiel des bois pour parquet s’est élargi, et il est maintenant possible de choisir le bois exotique pour son parquet et pas seulement de sa cantonner au traditionnel parquet de chêne. Examinons ensemble les avantages et les inconvénients de ces bois venus d’ailleurs, de plus en plus souvent présents dans nos intérieurs.

Les avantages à choisir le bois exotique pour son parquet

Les bois exotiques se caractérisent par leur très grande résistance, ce qui explique d’ailleurs leur utilisation fréquente pour les terrasses et mobiliers extérieurs où ils sont exposés au soleil et aux intempéries. Ils peuvent ainsi supporter aisément un usage intensif.

Ils offrent de plus des couleurs naturelles souvent différentes des bois européens, avec par exemple des teintes tirant sur le rouge (comme pour l’amarante) ou bien encore des nuances plus sombres. Cela donne ainsi de plus larges possibilités de choix de décoration et d’ambiance, en ne se limitant pas à la palette un peu restreinte des bois usuels.

Les inconvénients à choisir le bois exotique pour son parquet

Les bois exotiques sont généralement plus onéreux que les bois classiques. Ce surcoût est certes à relativiser au vu de la durabilité généralement plus grande de ces parquets, mais il n’en reste pas moins que c’est à l’achat un investissement non négligeable, et que cela se traduira immanquablement sur le prix du parquet.

Le choix de ces bois exotiques est aussi moins écologique que celui d’un bois local : le transport sur une longue distance, depuis un continent lointain (Asie, Afrique ou Amérique du Sud), a par nature une empreinte carbone supérieure à celle d’un bois venant de plus près. Par ailleurs il faut s’assurer que le bois utilisé provient bel et bien d’une plantation exploitée de façon durable et responsable, et non d’une déforestation sauvage – cette vérification est désormais possible grâce à l’existence de labels certifiant cet aspect éco-responsable de l’origine des arbres, mais elle implique de ne pas recourir à des bois non sourcés dont on peut craindre qu’ils soient issus d’un abattage sauvage.

Maintenant que vous en savez plus sur le référentiel des bois pour parquet, n’hésitez pas à sélectionner dans notre annuaire de professionnels reconnus le spécialiste des parquets qui viendra mettre en place le vôtre : rien de tel qu’un nouveau parquet pour transfigurer une pièce, que l’on ait décidé de choisir le bois exotique pour son parquet ou bien préféré opter pour un bois local.

Pour en savoir plus

Articles en relation